top of page
  • Photo du rédacteurChristine Pansier

Covid dans l’entreprise, c’est fini ! Ah oui ?

Dernière mise à jour : 16 mai 2023


😊 Oui, la pandémie mondiale liée au Covid 19 est derrière nous, tant mieux ! Mais trois ans après, une réalité semble malheureusement échapper à de nombreuses entreprises😞. Les conséquences, visibles et invisibles de cette crise majeure sur la santé des collaborateurs, leur rapport au travail et le « travailler ensemble », demeurent. Vous ne les voyez pas❓ Vous pensez que tout va plutôt bien ? A quel prix ? Et quels conseils pour dire vraiment adieu au Covid et repartir sur les meilleures bases ?


Conseil spécialisé, comme il en existe peu, dans la santé durable des entreprises et de leur capital humain, Cap Perform, le constate. Dans de nombreuses PME, le bilan post-Covid à l’échelle collective et individuelle en interne est loin d’être fait.😁


👉 Pourtant, comment faire repartir son entreprise dans la bonne direction avec des femmes et des hommes qui, sans que vous le sachiez, ne peuvent réellement plus travailler comme avant ?


2 millions de Français souffrent d’un « Covid long » selon Santé Publique France (juillet 2022), soit 30% des personnes contaminées par le virus. Entre fatigue, douleurs musculaires, maux de tête…, les symptômes du « Covid long » sont si multiformes qu’ils peuvent passer sous silence dans votre entreprise.


De janvier à mars 2021, la Dares a aussi regardé l’impact de la crise sanitaire sur les conditions de travail, notamment en termes de télétravail et d’usage des outils numériques. Résultat : 14 % des salariés qui ont télétravaillé pendant cette période ont connu une dégradation de leurs conditions de travail contre 9 % pour les non-télétravailleurs. Les télétravailleurs ont vu leur temps de travail augmenter et leur soutien social (aide de leurs collègues ou de leur manager) diminuer proportionnellement au nombre de jours télétravaillés. Les télétravailleurs ont par ailleurs connu plus de troubles du sommeil et de douleurs qu’avant la crise.


👉 Pensez-vous que ces problèmes de santé ont disparu de votre entreprise avec le virus ?


Voyons l’évolution de l’indice de bien-être au travail (IBET). Basé sur les données de la Dares et de la CNAMTS, cet indice intègre l’absentéisme pour maladie, les sorties à l’initiative de l’employeur ou du salarié, le respect de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle… Il mesure, sur une échelle de 5, le taux d'engagement des collaborateurs.


Bonne nouvelle ? En 2022, l’IBET révèle une légère amélioration des conditions de vie au travail avec un taux moyen de 0,81. Aïe, un engagement « contraint » bien loin de l’adhésion, qui vous coûte par an, le savez-vous, près de 10 070 euros par salarié ?


✌ Alors, comment revenir à une vraie dynamique de développement, retrouver plaisir et performance avec des collaborateurs qui ne veulent plus travailler « comme avant », au point, pour 4 salariés sur 10 (1 sur 2 dans la « Gen Z » nés entre 1996 et 2010), de quitter ou de vouloir quitter votre entreprise ?


L’horizon d’un mieux-vivre et mieux-travailler ensemble, facteurs de bien-être et de motivation, d’attractivité de votre entreprise et de qualité de votre marque employeur, est éclairé par une étude Microsoft France / Opinion Way auprès de 2 000 actifs en 2021. Malgré les crises, 72% considère que le travail contribue à leur bonheur personnel. Il permet pour eux de développer une sérénité financière et une autonomie. Et pour 36% de développer du lien social.


Ainsi, après avoir été fortement altéré pendant la pandémie, le collectif et le sens du collectif, pas de doute : on en veut et on en reveut !


Cap Perform le rappelle. Il est vital et de la responsabilité des dirigeants de créer un contexte de travail sain et épanouissant. Ceci en évitant les mesures contre-productives, car superficielles, à la mode, uniques pour des personnes qui ont des besoins et des perceptions différents !


😉Pour cela, suivez ces 3 conseils prioritaires pour repenser-recréer véritablement les bases de votre nouvelle croissance :


1. Initiez une ou des action(s) d’écoute, un ou des atelier(s) de sensibilisation pour permettre à vos managers et collaborateurs, individuellement et/ou en groupe, de prendre conscience du mal-être dans votre entreprise, d’exprimer les sources de mauvaise santé et de démotivation


2. Optez pour un diagnostic RH indépendant, personnalisé, capable de répondre aux questions fondamentales liées au bien-être et à l’engagement de vos salariés (trouvent-ils du sens dans la réalisation de leurs missions ? Leurs compétences sont-elles reconnues et valorisées ? Se sentent-ils encouragés et soutenus par leur management ? Ont-ils un sentiment d’appartenance vis-à-vis de leur entreprise ?...)


3. Installez ou renforcez un management à l’écoute de vos équipes pour mieux comprendre les différentes attentes (de quoi les collaborateurs ont-ils réellement besoin pour s’épanouir au travail ? Quelles actions mettre en place et à quelle fréquence pour améliorer leur bien-être ?...)


🎁 On ne le dira jamais assez : des salariés heureux, c’est mieux. Et les salariés heureux sont en moyenne 30 % plus productifs au sein de leur entreprise !


Vous pouvez vous faire accompagner pour le (re)développement de votre capital humain. Des dispositifs de financement existent pour les PME. Contactez-moi et parlons-en. A bientôt

Pour en savoir plus : https://www.cap-perform.fr/

christine.pansier@cap-perform.fr

06 64 62 85 60

31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page